7 mars 2016

{L'Instant Plok #8} ...Celle qui avait enfin SA place en collectivité #Crèche

Dès que j’ai appris que j’étais enceinte, le mode de garde a été l’une de mes principales préoccupations.


On s’est très vite tourné vers la crèche pour des raisons économiques, mais pas seulement.
D’après l’étude « Les parents et les crèches de demain »  réalisée par OpinionWay pour Crèche Attitude (réseaux de crèches conventionnées en France avec la CAF), 91% des parents trouvent que la crèche joue un rôle très important dans le développement de l’enfant.
Je me retrouve totalement dans cette majorité, pour moi la crèche est un bien plus qu’un mode de garde, c’est un pas vers l’éveil, le partage,la sociabilisation.

Plok n’a jamais été gardée avec d’autres enfants ; je me suis occupée d’elle la 1ère année et Papa Plok prend le relais depuis 6 mois, et bien malgré cela, elle est loin d’être associable, bien au contraire elle adore les enfants, dès qu’elle en voit 1 (j’en parle comme si c’était une espèce rare), elle se jette sur lui, et en effraye  même certain ;)

Plok est très énergique, active, en demande, elle ne sait pas jouer seule, elle envoie tout valdinguer, crie, fait des caprices, elle rigole énormément aussi, et j’attends de la collectivité que cela lui apprenne à canaliser son énergie.

Toujours d'après cette étude, voilà les activités plébiscitées par les parents en crèche:

Il est donc très important pour nous que Plok aille en crèche.
Oui mais voilà, c’est là que le bât blesse : nous n’avons pas de place en crèche.
Chaque ville a son process d’attribution de place (rapidité, tirage au sort, revenus, etc…)
A Montreuil :
-          Nous sommes sectorisés, cela veut dire que l’on peut faire une demande que dans une ou deux crèches précises.
-          Nous  pouvons faire qu'une demande par an.
-          L’attribution des places se fait en commission selon plusieurs critères (dans le désordre, car je ne connais pas le critère majeur) : frère ou sœur déjà en crèche, jumeaux, procédure de placement, mixité sociale.

1ère demande: j’étais enceinte, papa Plok et moi travaillons tous les deux.
-->Bilan pas de place : j’en conclu que puisque l’on travaille, on gagne suffisamment d’argent pour la faire garder autrement.

2ème demande: Plok a 8 mois, j’ai quitté mon job pour m’occuper d’elle, je suis chez Pôle emploi.
 --> Bilan pas de place : j’en conclu que puisque je ne travaille pas, j’ai suffisamment de temps pour garder ma fille.

Bref on marche sur la tête et c'est le serpent qui se mors la queue !!!???

Entre temps je retrouve un emploi, Plok part 1 long mois à La Baule chez mes parents car toujours pas de garde.
J’entends parler de :
- crèche entreprise : malheureusement ne ne sommes pas concernés, nos entreprises ne le proposent pas.
- crèche parentale: nous n'avons pas assez de temps à consacrer à la structure (basée sur l’entraide des parents)
- crèche privée : Oh secours, ils demandent entre 1200 € et 1600 € par mois pour garder Plok à plein temps et en plus il faut fournir couches et déjeuner.

Nous n’avons pas les moyens de prendre une assistante maternelle et la garde partagée ne nous convient pas comme solution. La décision est prise, après moi c'est au tour de Papa Plok de quitter son emploi…financièrement, on s’en sort mieux comme cela : situation ubuesque ! être obligé de quitter son travail pour s’occuper de son enfant car il y a un réel manque de structure d’accueil et de garde dans sa ville!

Alors il y en a marre, on ne laisse pas tomber et on y retourne : nouvelle demande cette fois en multi accueil : en gros on peut nous attribuer des ½ journées (toujours soumis à commission, dossier, etc...)

Après 2 demandes de temps plein, 1 demande en multi accueil et presque 2 ans d’attente,  la nouvelle est tombée début janvier : Plok a enfin SA place en collectivité …enfin  ½ place car elle sera accueillie seulement les après-midi après le déjeuner et la sieste, soit environ 3h30 par jour.

On saute de joie malgré tout ; Plok va jouer avec d’autres enfants, changer d’environnement, ça va lui faire du bien et à papa Plok aussi, il va pouvoir respirer un peu et se concentrer sur sa recherche d’emploi.

Car il faut le dire, on l’aime notre bébé (qui n’en est plus tout à fait un d'ailleurs) mais qu’est-ce qu’elle est usante au quotidien !

Assistantes maternelles, auxiliaires et professionnels de la petite enfance, vous avez ma reconnaissance éternelle : je n'aurais jamais pu faire votre métier , heureusement que vous êtes là :)

A ce propos, saviez-vous que du 14 au 18 mars 2016 se déroule la 3 ème édition de « La Grande Semaine de la Petite Enfance ». L'objectif est de mettre en valeur le travail des professionnels, mais aussi et surtout de créer un moment de partage entre les parents, les enfants et les professionnels,
Tout le monde se retrouvent dans tous les lieux d’accueil autour d’ateliers-jeux sur le thème de « Autour de l’enfant créateur ».
Dans toute la France, au même moment, c’est près de 100 000 enfants et leurs parents qui choisiront leurs ateliers-jeux, invités dans les lieux d’accueil et chez les assistants maternels.
Les parents peuvent participer en utilisant le livret famille gratuit ICI et destiné aux activités à la maison.
N'hésitez pas à parler de ce projet à votre crèche afin qu'ils s'inscrivent pour l’année prochaine (tout est entièrement gratuit) ! Plus d'infos sur www.rdvpetiteenfance.fr

C'est donc aujourd’hui que commence le 1er jour d’adaptation de Plok en collectivité, c’est également aujourd’hui que je pars quasi toute la semaine pour le boulot...Je suis triste de ne pas être là pour partager cela avec elle, mais je sais que Papa Plok gère. Et puis, elle va s'éclater j'en sûre alors je pars confiante et sereine pour elle.

TO be continued, on dépose notre ultime demande le 14 mars pour une rentrée à temps plein en septembrepriez pour nous ;)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire